4ème jour

C.K. (page35)

Creative Commons Attribution-NonCommercial-NonDerivatives Certains droits réservés.

6 commentaires

Mac_Oneill a dit :

Il delire ? O_o

7 juin 2009

Gipo a dit :

“le quatrième jour commence sur quelque chose de surprenant.”

Ah ah ah ! Un rêve qui veut dire plein de choses : le sexe qu'il vient de vivre, la femme-maternelle dont il rêve, le style de peinture qu'il affectionne, le soutif assassin gigantesque qui l'intrigue, et à la fin le réveil en sursaut : “il serait temps de grandir, de s'affirmer” !

7 juin 2009

Un visiteur ("R") a dit :

Euh… tu va bien Gipo? T'as quand meme raison, il est louche son reve. Mais bien fait!!

7 juin 2009

Arkash a dit :

Yeeeessss! Bon ca!

8 juin 2009

stoon a dit :

Gipo, tu as tout dit ! Quelle scéance de psy !

Merci à tous.

8 juin 2009

Mosc a dit :

Quel rêve ! Paradoxalement, Jules y semble bien angoissé… On oublierait presque parfois que l'on lit un polar, mais on voit que les personnages ne perdent pas des yeux qu'un meurtre (deux, maintenant…) s'est déroulé… Belle explication psychologique ! On en apprend en effet beaucoup sur le personnage avec cette page, l'inconscient nous révélant ce que jamais il ne dira à personne, pas même au lecteur… Plus dure sera la chute, car la moquette de sa chambre est sans doute moins moelleuse que le “sol” de son rêve…

9 juin 2009